Prudence est mère de sûreté

Je recense actuellement tous les Charonnat nés à Maizières-la-Grande-Paroisse. C’est en effet mon berceau patronymique et j’aimerais reconstituer les familles qui s’y sont succédées au fil du temps, trouver leurs relations, etc…

Voilà ce que je trouve dans le registre, à la page 245

Dudit jour 18 mars 1755

Claude Joseph fils né en légitime mariage de Claude

Charonnat et de jeanne Moriat ses père et mère

le dix septième jour du présent mois a reçu les

ceremonies du Bapteme par Moi prieur curé

soussigné ledit enfant ayant reçu le baptème

par Berthe Forgeot Sage femme dans le cas

de nécessité en présence du sieur Thomas chirurgien

de dame anne Herluison femme du s(ieu)r jean

Gilleson. La parain jean Gradost. La maraine

laditte anne Herluison qui a declaré ne scavoir

signé aussy que laditte Berthe Michot qui

a declaré ne scavoir signer. apres cette ecrit est

venu le doute que la ditte sage femme avait

dument Baptisé lenfant faute de vase pour

verser leau sur led. enfant je soussigné avec

led. parain et Baptisé ledit Claude Joseph

sans conditions. Le parain a signé

avec nous.

Malheureusement, le double baptême n’aura pas suffi. Le petit Claude Joseph ne survit pas à cette naissance compliquée et décède le 29 mars suivant. Sa mère a suffisamment de forces pour assister à l’inhumation, ainsi que le grand-père du petit.

Du 29 mars 1755, Claude Joseph Charonnat fils de Claude Charonnat et de jeanne Moriat ses pere et Mere decedé le vingt neuf du present mois agé de Treize jours a été inhumé le même jour dans le cimetiere de cette paroisse en presence de Sa mere. Et de Pierre Charonnat son grand pere qui ont déclaré ne scavoir signé

Claude LeBey, vicaire

Image par Thomas B. de Pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *