C comme… Charonnat

Pour ma première participation au Challenge AZ, je vous invite à faire connaissance avec mon environnement généalogique.

Charonnat, c’est mon patronyme, c’est le nom de papa.

Une rapide recherche sur Filae indique que le nom est originaire du Massif Central et qu’il dérive de charon, fabricant de chars. Certes, on s’en serait douté… Est-ce le suffixe en « at » qui oriente vers une origine montagnarde du nom? Je ne suis pas du tout persuadée de cette origine, je penche bien plus pour l’Aube. En effet, le mots se terminant en « at » ne manquent pas dans notre belle région et l’aperçu sur Filae (vous le trouvez en haut de page) nous montre bien que l’origine est plutôt auboise. La commune comportant le plus de noms Charonnat relevés, Maizières-la-Grande-Paroisse, est semble-t-il le berceau de mon patronyme. Ça tombe bien!! 🙂 Mes ancêtres sont nés à Maizières-la-Grande-Paroisse!

Un souvenir revient, il mériterait que je creuse cette piste d’ailleurs… Lors des tout tout débuts d’internet, au milieu des années 1990, j’avais, avec mon chéri qui est devenu mon mari, cherché mon nom sur le Net et j’avais alors trouvé un Jeff Charonnat, qui vivait aux Etats Unis. Quelle surprise!!! On pouvait découvrir des choses plus rapidement que jamais dans des endroits incroyables. J’avais un peu échangé avec cette personne, puis comme je passais mes concours de la Fonction Publique, j’avais abandonné par manque de temps.

Mon plus vieil ancêtre Charonnat est Jean, c’est mon SOSA 512, je suis la 10e génération émanant (entre autre!!) de lui. Il est né vers 1692 à Maizières-la-Grande-Paroisse. Je ne connais pas sa date de naissance car les registres conservés aux AD 10 sont lacunaires entre mars 1692 et janvier 1694 (dommage!). Il ne figure pas dans les baptêmes, ni avant, ni après, vous pensez bien que j’ai cherché et par chance, l’écriture est bien lisible, aucun doute sur le fait qu’il est dans les lacunes, ou alors, il n’est pas né à Maizières, mais ça, je ne le saurai jamais si (je n’ai pas encore eu le temps de vérifier) il n’existe pas d’autres sources possibles de renseignements (contrat notarié par exemple…).

En tout état de cause, il se marie le 11 février 1722 à Maizières avec Anne Soleil (quel beau nom, il m’évoque toujours l’été, la chaleur!).

Le 11 dud. mois et an apres les publications
de bans et fiançailles publiez par troix dimanches
continuelles de messe parroissial. dite et célébrée en
leglise St Denis dud. Mézieres et ny ayant eu
aucun empeschement Je soussigné Curé prieur de
lad.e Eglise Jay interrogé Jean Charonnat et anne
Soleil et leurs consentement Mutuel par moy
reçu les ay solennellement par parole […]
Conjoint au mariage en presence des soussigné
Edme Joly Claude Joly Claude Che[…]

Il est étonnant qu’aucun Charonnat ne figure parmi les témoins mentionnés…Une piste vers une naissance ailleurs qu’à Maizières? Anne est née le 15 décembre 1695 à Maizières, elle y décèdera subitement le 23 septembre 1735, comme le mentionne son acte de décès.

Jean et Anne auront au moins 3 enfants qui se marieront. Jean fils est baptisé le 15 mai 1724, Nicolas Brice l’est le 12 novembre 1727 et Marianne se marie le 16 juin 1755. Nicolas Brice est la branche dont je suis issue.

Après le décès d’Anne, avec ses enfants en bas âge, Jean se remarie très rapidement. Le 30 octobre 1735, il épouse Catherine Millet à Maizières.

Jean décède à son tour le 16 décembre 1737, encore et toujours à Maizières…

Du 17e
Jean Charonnat manouvrier est décédé du jourd’hyer agé de quarante
cinq ans après avoir reçu les sacrements de l’Eglise et a été inhumé
cejourd’huy dans le cimetière de cette paroisse en présence de Catherine millet
sa femme, de ses enfans et autres parens qui ont déclaré ne savoir signer
à […] de Charles millet et de vincent vion qui ont signé avec nous.

Je ne désespère pas de trouver la mention du père de Jean, mon intuition me mène vers un nom, mais hélas, je n’ai pas encore pu vérifier le lien de parenté.

2 thoughts on “C comme… Charonnat

  1. Ah, les bouts de branche et les actes non filiatifs, quelle frustration (d’autant plus quand il s’agit de sa lignée patronymique). Je vois souhaite bonne chance pour trouver la clé qui vous débloquera !

    1. Oui, et quelle frustration de découvrir le registre lacunaire…J’ai vérifié au moins 5 fois, tout feuilleté dans l’espoir que…et puis non. La prochaine étape est de vérifier les actes notariés, mais il faut que je me déplace!

Répondre à admin7690 Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *