D comme…Danton

Pour ma première participation au Challenge AZ, je vous invite à faire connaissance avec mon environnement généalogique.

J’ai découvert grâce à Généanet cette parenté il y a quelques semaines. Quelle surprise… Mes ancêtres, ancêtres de Danton, le Danton de la Révolution, alors là, j’en suis restée bouche bée!

Je vais essayer de ne pas être trop barbante dans mes explications afin de ne pas vous perdre.

Il y a sur Généanet une fonction que j’aime beaucoup et qui permet de trouver l’ascendance d’ancêtres de votre arbre du moment qu’ils ont été travaillés et mis en ligne par d’autres généalogistes. C’est un gain de temps et d’économies extraordinaire et pour peu que vous soyez comme moi, éloignés de vos départements d’origine, cela vous permet de trouver de chez vous une foule de renseignements. Mais, comme toujours, il convient de vérifier avec soin ces informations…

Je remontais la branche de mes ancêtres GILSON, du nom de naissance de mon arrière-grand-mère maternelle, la mère de ma grand-mère maternelle. J’ai ainsi découvert un implexe au niveau de cette famille (je le mentionne car les implexes sont rares dans ma généalogie) et en continuant à remonter, je parviens à Jean GILSON, SOSA 484 qui épouse le 8 mai 1776 Marie Claire DANTON à La Chapelle-Lasson (Marne). Evidemment, en lisant ce nom, une alerte clignote car je savais que Danton était né à Arcis sur Aube (Aube) et qu’à cet endroit, l’Aube et la Marne sont proches géographiquement…

L’an mil sept cent soixante seize le huit may après la publication des bans faite par trois jours
de dimanche au prône de la messe paroissiale de cette Eglise le quatorze, le vingt un et le vingt huit avril
de l’an susdit, et de celle de St Quentin le Verger les mêmes jours et an ainsi qu’il apparait par l’extrait des
bans a nous remis par Mr le Desservant dudit St Quentin en datte du six may de la présente année, signé
[… …] sans opposition ni empechement quelconque parvenu du moins à notre connaissance
les fiançailles düement observées la veille, j’ai prêtre curé desservant donné la bénédiction nuptiale
a jean Gilson fils mineur de pierre gilson laboureur et de deffunte marie anne tessier
ses pere et mere de la paroisse de St Quentin le Verger d’une part et a marie claire Danton
fille mineure de gabriel danton laboureur et de claire charlotte souin ses pere et mere
de cette aproisse, leur mutuel consentement reçu en presence desdits pierre gilson…

Marie Claire est la fille de Gabriel DANTON, descendant de Jehan DANTON, mon SOSA 15520, mon ancêtre à la 13e génération!

Généalogie ascendante de Georges DANTON par Jean Pierre BERTHIER, CG Champagne, source Généanet
Ma généalogie

Charles DANTON, né vers 1620 à Charny le Bachot et Jean DANTON baptisé à Charny le Bachot en 1634 sont frères et c’est à partir d’eux que s’établit le cousinage!

Une précision s’impose à ce niveau. Je n’ai pas trouvé tous ces actes dans les registres, malgré une recherche, peu poussée je l’avoue. Je retrouve les actes jusqu’aux mariage, le 17 novembre 1716 à Sainte-Savine (Aube) et décès d’Etienne DANTON, le 10 janvier 1740 à Thaas (Marne).

Le dix septième apres la publication de bans
faites dans les eglises paroissiales de
Longueville et de villeneuve st vistre pour empechement vü le Certificat du sieur Curé
de Charny et de Villeneuve et la permission de
se marier dans cette Eglise le tout en bonne
forme, les fiançailles prealablement celebrées
ont été conjoints au Mariage Estienne fils
de deffunt Jean Danton et de Nicole Masson de
ladit paroisse de Longueville et Marie Jeanne
fille de Christophe Rousseau et de deffunte
Jeanne Cognot de la paroisse de villeneuve St
vistre; en presence des sieurs Christophe Rousseau
Jean danton, jean baptiste du Chastel françoise
jumillard qui avec les contractants ont signé
[suivent les noms des signataires]

AD Aube
Le dix janvier 1740 est decedé estienne danton fermier de la terre de
thaas agé de quarante six ans a esté inhumé le douze par moy curé
sousigné en presence de charles danton son frère et de nicolas guillot
son gendre. gasteau curé de thaas

AD Marne

J’avoue que je ne comprends pas très bien pourquoi ce mariage à Sainte-Savine, qui est quand même éloignée des 2 paroisses d’origine des mariés.

Pour les dates plus anciennes, je me fie aux travaux de Michel Schoettel et au document suivant trouvé sur Geneanet, issu de « Héraldique et Généalogie », édité en 1982 et citant l’ascendance de Georges Jacques DANTON, reconstituée par Jean Pierre BERTHIER, du C. G. Champagne.

Alors, oui, ce lien est très très éloigné et un peu incertain car je ne l’ai pas vérifié de mes propres yeux, mais…quand même, je suis flattée d’avoir partagé de l’ADN avec ce bon vieux Georges!

4 thoughts on “D comme…Danton

    1. Il faut vérifier, mais la branche Danton est originaire de Charny le Bachot, il y a d’ailleurs eu il y a quelques semaines, un rassemblement de descendants de Georges Danton. Quant à Sainte-Savine, vraiment aucune idée de pourquoi il s’y sont retrouvés pour se marier, les familles a priori n’avaient pas de lien avec cette ville car originaires de villages du nord de l’Aube/sud de la Marne…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *