Z comme…Zou, c’est fini!

Pour ma première participation au Challenge AZ, je vous invite à faire connaissance avec mon environnement généalogique.

Voilà, le mois de novembre se termine, c’est aujourd’hui le dernier billet du ChallengeAZ et c’est donc l’occasion de faire un bilan.

Tout d’abord, je suis très fière d’être parvenue à bout du challenge en remplissant toutes les lettres de l’alphabet. Certes, certains articles sont moins bons que d’autres, j’en aime beaucoup certains, et moins d’autres, mais…comme on dit en anglais, I did it! (je l’ai fait).

Participer au Challenge m’a fait me replonger dans ma généalogie sous un angle un peu particulier puisque je me suis penchée sur certains ancêtres. Cela m’a permis de vérifier des ascendances que j’aurais vérifié, bien sûr, mais…plus tard. J’ai aussi découvert à cette occasion des ancêtres que je n’aurais peut être pas pris la peine de regarder d’un peu plus près et je serais sans doute passés à côté de détails. Je pense ainsi à Edmée Chanlair, mon aïeule matrone ou à Adolphe Pinard, mon collatéral professeur de médecine et également héros de la guerre de 1870 (je pousse d’ailleurs les recherches à ce sujet!). J’ai aussi découvert qu’il y avait des erreurs dans mon arbre et le challenge m’a permis de les corriger.

Le challenge m’a permis également d’écrire, c’est la première fois que je me lançais pour de vrai. J’y ai pris beaucoup de plaisir et je pense que je vais continuer. J’ai été surprise de la réaction et du retour des lecteurs. J’étais sûre que certains articles allaient susciter des retours alors que d’autres, non et souvent, c’est l’inverse qui s’est produit. Je n’ai pas fait le challenge dans un esprit de performance littéraire ou généalogique, j’ai juste voulu partager des choses qui m’ont touchées lors de mes recherches ou qui m’ont surprises et généralement, le retours ont été très positifs. Comme quoi, on ne peut présumer de rien!

Grâce au challenge, j’ai rencontré, au moins virtuellement, beaucoup de nouvelles personnes. Certaines deviendront peut être autre chose que des amis virtuels, l’avenir nous le dira… J’ai reçu des encouragements de parfaits inconnus qui m’ont fait chaud au cœur, certains ont commenté mes articles, toujours avec bienveillance et gentillesse. Certains ont appris des choses aussi en lisant mes articles et j’en suis heureuse. Je profite des articles des autres participants pour apprendre, pour chercher des renseignements en explorant de nouvelles pistes, pour échanger aussi, tout simplement. Pour moi, la généalogie est un partage. J’ai du mal à la concevoir comme une recherche personnelle que l’on garde précieusement pour soi, les recherches doivent plutôt profiter à tous car c’est comme cela qu’on s’enrichit! Je pense aussi qu’aujourd’hui, avec les moyens que nous avons, publier son ascendance est une occasion de faire revivre tous ces personnages, grâce à qui nous sommes là aujourd’hui. Effectivement, il aurait suffi qu’un des 1024 ancêtres de ma 11e génération ne puisse pas cette fois là accomplir son « devoir conjugal » pour que je ne sois pas là à vous parler!… Vertigineux, non?

Enfin, « last but not least », c’est grâce au challenge que j’ai conclu mon 1er devis!!! 🥂🍀

A bientôt!

2 thoughts on “Z comme…Zou, c’est fini!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *